Accueil ACTUALITÉS Philippe Dunoyer, candidat de Calédonie Ensemble dans la 1ère circonscription et Annie Qaeze sa suppléante, visitent la mission à la condition féminine

Philippe Dunoyer, candidat de Calédonie Ensemble dans la 1ère circonscription et Annie Qaeze sa suppléante, visitent la mission à la condition féminine

Ce mercredi 3 mai, Philippe Dunoyer, candidat de Calédonie Ensemble pour les élections législatives dans la 1ère circonscription, s’est rendu à la mission à la condition féminine de la province Sud.

Accueilli par Nicole Robineau, présidente de la commission de la condition féminine du congrès et Charlène Soerip, directrice de la mission, Philippe Dunoyer s’est entretenu avec les équipes ainsi qu’avec les jeunes de l’Ecole de la réussite présents ce jour.

Cette visite a été l’occasion pour Philippe Dunoyer de saluer le travail d’accompagnement et d’insertion effectué par la mission, et de rappeler la nécessité d’une action déterminée et coordonnée en faveur de l’amélioration de la condition des femmes, de la préservation de leurs droits et de la lutte contre les violences.

La situation des femmes en Nouvelle-Calédonie demeure en effet préoccupante. À ce titre, l’enquête Santé, Conditions de vie et Sécurité des femmes calédoniennes, réalisée par l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), en 2003, montre que :

  • Pour un tiers des femmes le premier rapport sexuel n’a pas été désiré,
  • Quel que soit l’âge, un quart des femmes qui ont déjà été enceintes déclare que leur dernière grossesse n’était pas désirée,
  • En Nouvelle-Calédonie, une femme sur quatre a été victime de brutalités physiques et/ou de tentatives de viol ou des viols,
  • Une victime de brutalités physiques sur 10 seulement est allée porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Pourtant, 90% des auteurs de violences sont connus,
  • Dans la moitié des brutalités physiques ou sexuelles, le conjoint avait bu,
  • Les tentatives de suicide sont 3 fois plus nombreuses chez les femmes victimes d’agressions sexuelles.

 

Fort de ce douloureux constat, Philippe Dunoyer a rappelé un certain nombre de mesures prises à l’initiative de Calédonie Ensemble :

  • L’extension à la Nouvelle-Calédonie de l’enquête VIRAGE (violences et rapports de genre) – article 146 de la loi Égalité réelle Outre-mer du 18 février 2017,
  • La création au Médipôle de Koutio du CAUVA (Cellule d’accueil d’urgence des victimes d’agression),
  • La redynamisation des actions de proximité auprès des associations de femmes en tribus et dans les communes de l’intérieur,
  • La mise en place d’un téléphone d’urgence pour les victimes d’agression,
  • La création d’un foyer d’accueil des agresseurs,
  • Le lancement et l’animation de l’opération Ruban Blanc. Une opération visant à inciter les hommes à s’engager aux côtés des femmes
    et dont Philippe Dunoyer est l’un des Ambassadeurs.

À l’occasion de cette visite, Philippe Dunoyer était accompagné de celle qui, pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochain, sera sa suppléante : Annie QAEZE.

Originaire de la tribu de Wedrumel à Lifou, cette jeune ingénieure en hygiène-sécurité à Vale-NC puis à l’OPT, est la cousine de feu Paul-Qaeze, médecin kanak, adjoint au maire de Nouméa et emblématique président du FC Gaïtcha. Conseillère municipale de Nouméa, elle a rappelé le sens de son engagement lors du 11ème congrès de Calédonie Ensemble :
« Je sais que les valeurs que l’on partage à Pierre Lenquette, à l’Anse Vata ou à Lifou sont les mêmes. Ce sont ces valeurs qui nous permettront de vivre en paix dans ce beau pays qui est le nôtre. Nous devons les écrire, les partager et surtout les respecter. C’est ce que propose Calédonie Ensemble ».

Philippe Dunoyer a également saisi l’opportunité de cette visite pour présenter officiellement ceux qui auront la charge de présider son comité de soutien.

Le comité de soutien aura comme présidente d’honneur :

Évelyne LEQUES ancienne élue de la province Sud et du congrès, fondatrice de l’association RAPSA (Réintégration des anciens prisonniers dans une société accueillante) et ancienne présidente de l’association SOS logement.

Il sera co-présidé par :
Pierre FAIRBANK, conseiller municipal de Nouméa et champion paralympique,
Joseph CAIHÉ, ancien journaliste, ancien directeur de RFO-Wallis et Futuna.

Tristan DERYCKE-ANDREANI, adjoint au maire de Nouméa, chef de l’unité d’endoscopie diagnostique et interventionnelle du Médipôle.

Tous les trois, au même titre que Philippe Dunoyer, ont été ambassadeurs de l’opération Ruban Blanc.
Kareen CORNAILLE, adjointe au maire de Nouméa, occupera les fonctions de directrice de campagne auprès de Philippe Dunoyer.

Le comité de soutien à Philippe Dunoyer tiendra sa première réunion, demain jeudi 4 avril à midi au 1, rue Anatole France.

À voir aussi :

PROVINCIALES 2019 – Nina JULIE Candidate sur la liste de Calédonie Ensemble

 …