Accueil ACTUALITÉS Philippe DUNOYER invité du magazine Outremers360

Philippe DUNOYER invité du magazine Outremers360

(23 octobre 2018) Invité du magazine Outremers360, le député Philippe DUNOYER a commenté la mission Outre-mer 2019. L’occasion pour lui de présenter plusieurs de ses engagements, notamment la lutte contre les violences faites aux femmes et la protection des récifs coralliens.

Luttons contre les violences faites aux femmes !

« J’ai souhaité faire un focus particulier dans mon rapport sur les violences faites aux femmes, d’abord parce que je suis engagé à titre personnel, cela faisait partie de ma campagne aux Législatives, et surtout parce qu’un grand nombre de territoires ultramarins sont malheureusement au-dessus que ce que l’on constate à l’échelle nationale. L’objectif est de faire un focus pour attirer de nouveau l’attention de la ministre, qui est bien sûr sensibilisée sur l’importance qu’il y aurait d’abord à élargir les statistiques, et conduire à ce que cela soit plus visible, que dans la mission Outre-mer, des crédits alloués au soutien des victimes y soient logés. Surtout, ne pas s’arrêter à nos barrières organiques ou de compétences. Il est vrai que certains territoires à statuts particuliers ont des compétences particulières, mais là nous sommes sur un sujet qui ne doit pas s’arrêter à la limite juridique des compétences. C’est un sujet d’envergure nationale, identifié par le président de la République comme un problème à traiter et régler durant le quinquennat, donc il faut s’affranchir des obstacles juridiques qui tentent à dire « on n’est pas compétent, on ne peut pas vous aider ». Il faut aller au-delà.

Les récifs coralliens, un bien commun à protéger

Par ailleurs, il a indiqué qu’il comptait déposer un amendement concernant l’Initiative française pour les récifs coralliens (Ifrecor). « Cet amendement consistera à doubler la dotation allouée dans le budget de l’État à l’Ifrecor pour symboliquement montrer l’attachement et l’engagement de l’État à la protection de ces espèces et donner à nos territoires et à cet institut les moyens d’aller plus vite pour rechercher et identifier nos capacités à protéger ces espaces uniques et menacés. »

Retrouvez l’article dans son intégralité ici

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…