Accueil ACTUALITÉS Pour l’après le 4 novembre : Edouard PHILIPPE confirme l’accompagnement de l’Etat dans le dialogue engagé entre les forces politiques « pour construire un avenir »

Pour l’après le 4 novembre : Edouard PHILIPPE confirme l’accompagnement de l’Etat dans le dialogue engagé entre les forces politiques « pour construire un avenir »

(24 octobre 2018) Lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le député Philippe DUNOYER a tenu à s’adresser au Premier ministre Edouard PHILIPPE.

Rappelant que le 4 novembre, « ce n’est pas un camp qui doit gagner contre l’autre, (…) c’est le pays qui doit engager une nouvelle étape de son histoire, celle d’un destin commun entre la France et la Nouvelle-Calédonie fondé sur (…) un lien de souveraineté qui sera démocratiquement choisi », le député a ainsi interrogé le chef du gouvernement : « Le 5 novembre, en cas de victoire très probable du non, comment l’Etat entend-il poursuivre l’accompagnement de la Nouvelle-Calédonie dans le processus d’émancipation engagé ? »

Edouard PHILIPPE : « Le 5 novembre, avec la ministre des Outre-mer, je serais en Nouvelle-Calédonie pour évoquer les conditions de l’après 4 novembre. (…) Ce sera le début de la Nouvelle-Calédonie qui veut continuer sur le chemin qui a été tracé en 1988 et défriché dans les années qui ont suivi, qui veut construire un avenir. Il faudra pour l’Etat aider les forces politiques à construire cet avenir. Je serais toujours présent pour que le dialogue et cette volonté commune puisse prévaloir. »

Avant la consultation, grâce à l’initiative du Premier ministre de créer le groupe de dialogue « sur le chemin de l’avenir », Calédonie Ensemble a contribué, par un dialogue approfondi entre indépendantistes et non indépendantistes, à la consécration du Patrimoine commun du peuple calédonien, en adoptant la Charte des valeurs calédoniennes et le Bilan politique partagé de l’Accord de NOUMEA.

Parce qu’après la consultation il nous faudra, entre Calédoniens, continuer, sur ce chemin du dialogue, à construire une nouvelle organisation politique permettant de conforter le vivre ensemble et de poursuivre notre émancipation au sein de la République, Calédonie Ensemble se félicite de l’engagement de l’Etat à nous y aider, comme il le fait, tout particulièrement depuis 30 ans.

Source : Assemblée nationale

À voir aussi :

Rencontre d’agriculteurs en Mayenne

Aujourd’hui j’ai passé une très belle journée en Mayenne, à l’invitation…