Accueil Institutions Budget 2019 : Maîtrise des dépenses et plus d’investissements

Budget 2019 : Maîtrise des dépenses et plus d’investissements

Le budget primitif 2019 de la province Sud a été voté ce vendredi 7 décembre, en assemblée de province. Avec des recettes en progression, l’exécutif provincial préconise une hausse des investissements, tout en continuant à maîtriser les dépenses de fonctionnement notamment, afin de renforcer l’épargne et continuer à diminuer l’endettement de la collectivité.

56 milliards de francs. C’est le budget primitif de la province Sud pour l’exercice 2019, en hausse de 1 milliard par rapport à celui de 2018 dû à la hausse de la fiscalité de répartition de la Nouvelle-Calédonie et à celle des dotations de l’Etat. Pour autant, les dépenses restent maîtrisées pour l’année à venir. « Nous proposons une homogénéité des dépenses entre 2018 et 2019, en continuant les efforts significatifs engagés, explique Philippe Michel, président de la province Sud. Et en augmentant l’investissement de 500 millions de francs, pour passer à 9,6 milliards de francs en 2019 ».

Car les efforts engagés depuis 4 ans ont payé : le niveau d’épargne de la province Sud atteint 6,8% (contre 4,4% en 2018) et le recours à l’emprunt est ramené à 2,9 milliards de francs (contre 4,4 milliards l’année dernière). Les efforts sur le fonctionnement des services provinciaux continuent en 2019 notamment en ce qui concerne la maitrise de la masse salariale, avec la suppression de 14 postes et la poursuite du gel des postes libérés, et par l’optimisation des moyens des services. Le périmètre des interventions et de subventions est également stabilisé à hauteur de 20,7 milliards de francs.

Priorité au quotidien des Calédoniens et au soutien à l’investissement

Si l’enseignement et le secteur de la santé et du social restent les postes les plus élevés de dépense avec respectivement 4 milliards et 9 milliards de francs, la rationalisation de l’Aide Médicale (grâce notamment à la mise en place de médecins référents au sein des CMS provinciaux et au traitement en interne des liquidations CAFAT) permet une baisse des dépenses de 4%. Les programmes prioritaires 2019 restent également le réseau routier (à hauteur de 1,93 milliard de francs d’investissement), le soutien aux communes (1,56 milliard), l’habitat social (1,37 milliard), l’équipement des collèges (960 millions de francs), l’équipement provincial, le soutien à l’investissement et l’environnement.

Ces efforts menés tout au long de la mandature ont notamment été salués par Aloisio Sako, porte-parole du Front Indépendantiste et Progressiste (FIP), qui a souligné l’importance des chantiers d’insertion et des travaux menés actuellement concernant le projet de création d’un parc provincial sur la Côté Oubliée.

Source : province Sud

À voir aussi :

Réunion publique à LA FOA, mardi 26 mars 2019 à 18h

Chères Calédoniennes, Chers Calédoniens, Le 12 mai prochain, vous allez choisir celles et …