Accueil ACTUALITÉS Revaloriser les bourses de l’Etat pour les étudiants calédoniens : Des premiers engagements positifs

Revaloriser les bourses de l’Etat pour les étudiants calédoniens : Des premiers engagements positifs

(19 décembre 2018) Philippe DUNOYER : « La Nouvelle-Calédonie compte 27 % d’élèves boursiers pour les études supérieures, alors qu’ils sont entre 50 et 60 % dans le reste des Outre-mer. Dans un souci d’équité, j’ai demandé ce matin à Mme la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation de réviser à la hausse, en tenant compte du coût de la vie en Nouvelle-Calédonie, le plafonnement de revenus des parents d’enfants pouvant bénéficier d’une bourse afin de poursuivre leurs études supérieures.

Je lui ai également demandé de réviser le taux des bourses, pour que celles-ci offrent à nos étudiants le même pouvoir d’achat qu’aux étudiants métropolitains. Cette révision des critères de ressources pourrait utilement impacter plus de 200 nouveaux boursiers, et la révision du taux de bourse près de 850 boursiers.

L’amélioration de la condition étudiante doit concerner tous les étudiants, qu’ils soient des Outre-mer ou de l’Hexagone, afin d’offrir à chacun les mêmes chances de réussir.

La ministre a reconnu que les spécificités de la Nouvelle-Calédonie, où les bourses sont attribuées selon un barème national qui n’intègre pas la cherté de la vie qui pénalise notre territoire, justifiaient une réponse adaptée pour mettre fin à cette injustice flagrante. Elle s’est engagée à mettre en place des groupes de travail dans le but de trouver des solutions pour répondre à cette situation que le ministère reconnaît comme extraordinaire par rapport à la métropole et au reste des Outre-mer.

Nous resterons, avec Philippe GOMES et Gérard POADJA, particulièrement vigilants sur le sujet et participerons activement aux futurs travaux avec le ministère. »

À voir aussi :

Démarche unitaire dans le Nord : Un impératif pour la sensibilité non indépendantiste

(20 mars 2019) Dans un courrier adressé ce 17 mars à Alcide PONGA, ainsi qu’à Wilfrid WEIS…