Accueil ACTUALITÉS La Nouvelle-Calédonie engagée dans la lutte contre le plastique !

La Nouvelle-Calédonie engagée dans la lutte contre le plastique !

 

(27 décembre 2018) Le congrès de la Nouvelle-Calédonie a approuvé ce jour, par 36 voix pour et 11 abstentions, le projet de loi de pays proposé par Calédonie Ensemble portant interdiction de mise sur le marché de divers produits en matières plastiques à usage unique.

Ce texte met la priorité sur l’interdiction des « pochons » mais aussi des « sacs cabas non recyclables » (application au 1er juillet 2019), sur la distribution de gobelets, verres, tasses, assiettes, couverts, touillettes, pailles à boire et coton tiges en plastiques (application au 1er septembre 2019) et enfin sur les barquettes alimentaires en plastique (application au 1er mai 2020).

Pour Calédonie Ensemble, dix ans après avoir inscrit notre lagon au patrimoine mondial de l’Humanité (UNESCO), à l’heure où il est essentiel de valoriser notre lagon, de préserver notre biodiversité et de véritablement développer une économie bleue dans notre pays, il était urgent d’agir face au fléau que représente pour l’environnement la pollution due aux produits en plastique, et notamment à ceux à usage unique, qui comptent pour 70% des déchets polluant les océans !

Le texte qui a été adopté aujourd’hui au Congrès s’est enrichi des contributions des Calédoniens qui, à titre individuel ou collectif, au travers des associations, ont pu porter leurs propositions lors de la phase de consultation du public –la première du genre organisée par le Congrès- restée ouverte, en novembre dernier, durant trois semaines.

Par ce texte novateur, Calédonie Ensemble a choisi de hisser la Nouvelle-Calédonie au rang des pays précurseurs qui, comme l’Inde, en décembre 2016, le Vanuatu et les Samoa, en 2018, ou encore le Parlement européen, cette même année, ont décidé d’agir face au danger du plastique.

Nous avons décidé d’agir, pour contribuer concrètement, à notre échelle, dans un environnement riche d’un patrimoine naturel préservé, à réduire l’impact de la pollution plastique sur notre biodiversité, notre santé, notre économie.

Déterminé à relever le défi du « zéro plastique », Calédonie Ensemble se réjouit de l’adoption de ce texte, et tient à saluer le travail des associations environnementales et des acteurs économiques qui jouent le jeu d’une économie plus verte, plus respectueuse de notre environnement.

Aussi, face à ceux qui, comme Les Républicains calédoniens ou le Rassemblement, se sont abstenus de voter ce texte au motif que la production locale ne serait pas en capacité de développer des alternatives au plastique pour répondre aux besoins du marché, nous adressons toute notre confiance et notre soutien aux entreprises calédoniennes qui s’engagent dans des démarches vertueuses en faveur de notre environnement.

À voir aussi :

Provinciales 2019 : Grande consultation citoyenne à l’Anse Vata

Les jeunes de Calédonie Ensemble sont allés sur l’Anse Vata à la rencontre des Calédoniens…