Accueil ACTUALITÉS La réforme sur la régulation des marchés adoptée par le congrès : Une chance pour un développement plus transparent et plus efficace économiquement de l’industrie locale

La réforme sur la régulation des marchés adoptée par le congrès : Une chance pour un développement plus transparent et plus efficace économiquement de l’industrie locale

Philippe GOMES : « Lors des débats au congrès, ce 14 janvier, j’ai rappelé le parcours de cette réforme sur les régulations de marchés proposée par Calédonie Ensemble :

– Une réforme attendue depuis 2009, menée dans une concertation « exemplaire », qui est une chance pour notre industrie (hors nickel) qui représente plus de 6000 emplois dans notre pays ;
– Une réforme nécessaire, « parce que si un produit importé, c’est UN emploi créé, un produit fabriqué localement, ce sont SEPT emplois créés. C’est pourquoi l’industrie locale, c’est la première école de formation du pays : elle permet à de nombreux jeunes peu ou pas diplômés d’acquérir un métier »
– une réforme où on substitue à un système opaque une procédure transparente, puisque chaque demande de protection de marché fera l’objet d’une information publique : ainsi chaque citoyen pourra se faire une idée claire des protections accordées ;
– Une réforme où chaque protection de marché devra faire l’objet désormais de contreparties clairement identifiées : en termes de prix, de qualité des produits, d’investissements réalisés et d’emplois créés.

« La désindustrialisation est à l’origine de nombreux désordres économiques sur la planète, en France, en Europe comme ailleurs. L’industrie, c’est un élément majeur de souveraineté économique d’un pays ».

Source : Congrès de la Nouvelle-Calédonie

À voir aussi :

Commission des affaires étrangères et des armées ce matin pour l’examen d’une partie du PLF

(14 novembre 2019) Gérard Poadja : “Et séance de QAG cet après midi.” …