Accueil Concentré d'actu Concentré d’actu : 11 janvier 2019

Concentré d’actu : 11 janvier 2019


Réinventer la sortie de l’Accord de Nouméa : Pour un référendum d’avenir partagé au lieu d’un référendum d’avenir opposéRéinventer la sortie de l’Accord de Nouméa :

Pour un référendum d’avenir partagé au lieu d’un référendum d’avenir opposé

(14 décembre 2018) Le 18ème comité des signataires a été l’occasion pour Calédonie Ensemble de saluer la remarquable réussite démocratique du référendum du 4 novembre 2018, qui a permis au peuple calédonien de refonder le lien de souveraineté qui nous unit à la France.

Pour en savoir plus

---
Edition spéciale post XVIIIième Comité des signataires : Pour Calédonie Ensemble, gérer les enjeux économiques et sociaux & réinventer la sortie de l'Accord de NOUMEA

A l’issue de ce Comité des signataires, France TV organisait à Paris une édition spéciale, avec les représentants des principales formations politiques du pays. A l’ordre du jour, notamment, les enjeux économiques et sociaux, les propositions portées par Calédonie Ensemble au bénéfice de la jeunesse, le bilan du référendum, ou encore l’ouverture du corps électoral.

Pour en savoir plus

---
Plan de santé calédonien « Do Kamo, Etre épanoui ! » : Oui aux nouvelles mesures, non à l’augmentation généralisée de la CCS

Plan de santé calédonien « Do Kamo, Etre épanoui ! » : Oui aux nouvelles mesures, non à l’augmentation généralisée de la CCS

(19 décembre 2018) Le Congrès a adopté avec les voix de Calédonie Ensemble la délibération présentant le plan « Do Kamo, Etre épanoui ! », dont l’objectif est d’adapter le modèle social calédonien, en tenant compte des contraintes (budget, accroissement démographique et vieillissement de la population, …) qui s’imposent, mais aussi des attentes croissantes des Calédoniens en matière de soins.

L’occasion pour Philippe MICHEL de préciser que pour Calédonie Ensemble, l’augmentation de la contribution calédonienne de solidarité (CCS) n’est pas la bonne option : « Il faut des taxes comportementales dédiées, pour les comportements déviants qui causent des problèmes en matière de santé, plutôt qu’une augmentation généralisée de la CCS ».

Pour en savoir plus

---

Communiqué - Déclaration du gouvernement : Seul le peuple calédonien est souverain sur son destin

Déclaration de la ministre de l’Outre-mer : Calédonie Ensemble rappelle que le peuple calédonien est souverain sur son destin

(6 janvier 2019) La ministre des outre-mer, Annick GIRARDIN, a déclaré « je pense que le gouvernement proposera une méthode de travail (…) mais aussi (…) une vision de ce que pourrait être demain, la Calédonie associée à la France ».

Face à cette annonce, Calédonie Ensemble a tenu à rappeler que fort de sa diversité et de son histoire, fort aussi du parcours de ses leaders, Calédonie Ensemble œuvre depuis plus de 10 ans en défendant un cap, résolument engagé pour une Nouvelle-Calédonie plus juste, dans la France et dans la paix.

Comme nous l’avions dit en 2013 lors du Congrès de DUMBEA, et comme le député Philippe GOMES l’a écrit dans son ouvrage « Pour que continue à vivre le rêve calédonien » : « De la même manière que le renoncement à l’indépendance n’est pas acceptable pour les indépendantistes, aucune formule d’indépendance ou d’indépendance association n’est acceptable pour nous ».

Pour en savoir plus

---
La mise en œuvre d’un centre d’accueil en urgence des victimes d’agressions au Médipôle sera effective dès 2019

La mise en œuvre d’un centre d’accueil en urgence des victimes d’agressions au MEDIPOLE sera effective dès 2019

(28 décembre 2018) Lors de l’examen du Budget 2019 de la Nouvelle-Calédonie, Calédonie Ensemble a, par la voix de Nicole ROBINEAU, proposé et fait adopter par le Congrès un amendement visant à permettre la mise en place effective, dès début 2019, au sein du MEDIPOLE, d’un dispositif d’accueil en urgence des victimes d’agressions (de type CAUVA).

Cette structure aura pour objet d’accueillir les victimes de violence, de procéder à une première prise en charge médicale, d’identifier leurs besoins (hébergement, aide sociale, …) de les accompagner dans leurs démarches et de les orienter, si elles le souhaitent, vers les services de police et de gendarmerie. Elle aura également une mission de prévention et d’observation de la violence sur le territoire calédonien.

C’est le fruit d’un travail au long cours mené sans relâche depuis plus de deux ans par Nicole ROBINEAU, en tant que présidente de la commission de la condition féminine à la province Sud et présidente des droits de la femme et de la famille au Congrès, avec le soutien actif, dès 2017, des députés Philippe DUNOYER et Philippe GOMES, lesquels s’étaient engagés, lors de la campagne législative de juin 2017, à intervenir auprès de l’Etat pour que cette structure d’accueil soit rapidement opérationnelle.

Pour en savoir plus

---
Le groupe Backes/Blaise engagé dans la destruction de la production locale

Le groupe Backes/Blaise engagé dans la destruction de la production locale

(28 décembre 2018) Le gouvernement a examiné le projet de réforme de la réglementation des protections de marché après sa validation par le Conseil d’État. Prochaine étape de ce texte majeur pour le secteur de la production locale : l’examen du projet de loi par les élus du Congrès début 2019.

La révision du cadre réglementaire des protections de marché, qui date de 2006, poursuit deux grandes ambitions : susciter l’investissement et la création d’emplois dans le secteur de la production locale et inciter les entreprises bénéficiaires de telles mesures à être plus compétitives à travers une série d’engagements.

« Il faut sept emplois pour produire un bien contre un seul pour l’importer », rappelle le président du gouvernement Philippe GERMAIN qui qualifie cette réforme « d’intérêt général pour favoriser l’autonomie économique de la Nouvelle-Calédonie et réduire sa dépendance au nickel ».

Pour en savoir plus

---
La Nouvelle-Calédonie engagée dans la lutte contre le plastique !

La Nouvelle-Calédonie engagée dans la lutte contre le plastique !

(27 décembre 2018) Comme un cadeau de Noël offert à notre « mère nature », le congrès a approuvé le 27 décembre dernier, (36 voix pour et 11 abstentions), le projet de loi de pays proposé par Calédonie Ensemble portant interdiction de mise sur le marché de divers produits en matières plastiques à usage unique.

« Dix ans après avoir inscrit notre lagon au patrimoine mondial de l’Humanité (UNESCO), à l’heure où il est essentiel de valoriser notre lagon, de préserver notre biodiversité et de véritablement développer une économie bleue dans notre pays, il était urgent d’agir face au fléau que représente pour l’environnement la pollution due aux produits en plastique, et notamment à ceux à usage unique, qui comptent pour 70% des déchets polluant les océans ! »

Notre initiative devenue loi de pays a largement été salué dans la presse locale et nationale puisque « par ce texte novateur, Calédonie Ensemble a choisi de hisser la Nouvelle-Calédonie au rang des pays précurseurs qui, comme l’Inde, en décembre 2016, le Vanuatu et les Samoa, en 2018, ou encore le Parlement européen, cette même année, ont décidé d’agir face au danger du plastique ».

Pour en savoir plus

---

Exonération de TGC sur les livres dès le 25 décembre !

Exonération de TGC sur les livres dès le 25 décembre !

Le député Philippe GOMES l’avait signalé, peu après l’entrée en application de la TGC : « le livre est un produit de première nécessité, comme le lait ou la farine, et à ce titre, il doit être exonéré ! ».

C’est chose faite, depuis le 25 décembre, à la suite de l’amendement adopté par le Congrès.

Pour en savoir plus

---
Revaloriser les bourses de l'Etat pour les étudiants calédoniens : Des premiers engagements positifs

Revaloriser les bourses de l’Etat pour les étudiants calédoniens : Des premiers engagements positifs

(19 décembre 2018) Philippe DUNOYER : « La Nouvelle-Calédonie compte 27 % d’élèves boursiers pour les études supérieures, alors qu’ils sont entre 50 et 60 % dans le reste des Outre-mer. Dans un souci d’équité, j’ai demandé (…) à Mme la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation de réviser à la hausse, en tenant compte du coût de la vie en Nouvelle-Calédonie, le plafonnement de revenus des parents d’enfants pouvant bénéficier d’une bourse afin de poursuivre leurs études supérieures. Je lui ai également demandé de réviser le taux des bourses, pour que celles-ci offrent à nos étudiants le même pouvoir d’achat qu’aux étudiants métropolitains. Cette révision des critères de ressources pourrait utilement impacter plus de 200 nouveaux boursiers, et la révision du taux de bourse près de 850 boursiers ».

Pour en savoir plus

---

Double bonne nouvelle pour les éleveurs bovins

Double bonne nouvelle pour les éleveurs bovins

Faisant suite aux discussions qui ont eu lieu entre le gouvernement, le syndicat des éleveurs et l’interprofession viande, le gouvernement a adopté, le 18 décembre dernier, un arrêté revalorisant en moyenne de 20 F/kg le prix d’achat des viandes bovines par l’OCEF en 2019. Dans le même temps, le congrès a voté le 26 décembre 2018 une délibération modifiant les normes de classification des viandes bovines, pour améliorer la mise en relation de l’offre et la demande.

Cet ajustement était nécessaire compte tenu de l’évolution des techniques d’élevage et de l’amélioration génétique des races et de leur conformité. « La brousse n’est pas oubliée ! » a rappelé Nicolas METZDORF, membre du gouvernement en charge de l’agriculture.

Pour en savoir plus

---
TGC, remboursement des taxes à l’importation

TGC, remboursement des taxes à l’importation

(18 décembre 2018) Le gouvernement a arrêté le taux de remboursement des taxes à l’importation pesant sur les stocks au moment du passage définitif à la TGC. Celui-ci s’élève à 44 % des sommes déclarées par les entreprises, soit un montant de 4,2 milliards de francs qui leur sera directement versé.

Pour en savoir plus

---

Des kits photovoltaïques à BEAUPRE au sud de POYA

Des kits photovoltaïques à BEAUPRE au sud de POYA

(20 décembre 2018) C’est en présence de Philippe GOMES, député de la seconde circonscription, de Yasmina METZDORF, maire de POYA, de Nina JULIE, représentante de la province Sud et présidente de l’agence calédonienne de l’Energie, qu’ont été inaugurés les quatre premiers kits solaires installés sur des exploitations agricoles de POYA. Une installation attendue depuis longtemps par les riverains dont la facture énergétique s’élevait à plus de 60 000 FCP par mois.

Pour en savoir plus

---
Budget 2019 : Maîtrise des dépenses et plus d’investissements

Budget 2019 : Maîtrise des dépenses et plus d’investissements

(11 décembre 2018) Le budget primitif 2019 de la province Sud a été voté, en enregistrant une progression des recettes. L’exécutif provincial a préconisé une hausse des investissements, tout en continuant à maîtriser les dépenses de fonctionnement, notamment afin de renforcer l’épargne et continuer à diminuer l’endettement de la collectivité.

56 milliards de francs. C’est le budget primitif de la province Sud pour l’exercice 2019, en hausse de 1 milliard par rapport à celui de 2018 dû à la hausse de la fiscalité de répartition de la Nouvelle-Calédonie et à celle des dotations de l’Etat. Pour autant, les dépenses restent maîtrisées pour l’année à venir. « Nous proposons une homogénéité des dépenses entre 2018 et 2019, en continuant les efforts significatifs engagés, explique Philippe MICHEL, président de la province Sud. Et en augmentant l’investissement de 500 millions de francs, pour passer à 9,6 milliards de francs en 2019 ».

Pour en savoir plus

---

Mise en œuvre du 1er centre d'accueil d'urgence des victimes de violences (de type CAUVA): Nicole ROBINEAU présente le dispositif au JT

Mise en œuvre du 1er centre d’accueil d’urgence des victimes de violences (de type CAUVA) :

Les explications de Nicole ROBINEAU

(7 janvier 2019) Face à l’ampleur du phénomène des violences faites aux femmes, Calédonie Ensemble continue d’œuvrer, au niveau national, par l’action des parlementaires, mais aussi également au niveau local, pour apporter des solutions concrètes sur le terrain : « Il y eu le relais de la province Sud, maintenant, il va y avoir ce dispositif pour accueillir les femmes qui ne déposent pas plainte, et il va y en avoir d’autres : le Téléphone Grand Danger, l’enquête VIRAGE ou encore un foyer pour traiter les agresseurs,… ».

Pour en savoir plus

---
Visite de la société ECO-RECYCLE à DUCOS

Visite de la société ECO-RECYCLE à DUCOS

(13 décembre 2018) Dans le cadre du projet de recyclerie provincial par la vente de biens d’équipements électroménagers, réparés et nettoyés à des prix très compétitifs, Martine LAGNEAU et Nina JULIE ont visité la société ECO-RECYCLE à DUCOS, qui emploie deux personnes. Elles ont également visité la société EMBOIS (à la Zac Panda) qui emploie quatre personnes. Cette société propose un grand nombre de services auprès des professionnels et des particuliers (récupération de bois, transformation et fabrication de palettes, meubles et autres..) Aidée par la province Sud, l’entreprise compte investir prochainement 150 millions et s’orienter vers la Biomasse grâce aux « déchets » de ses clients.

Pour en savoir plus

---
Inauguration d’un chantier d’insertion à la Tribu d’OUROUE, THIO

Inauguration d’un chantier d’insertion à la Tribu d’OUROUE à THIO

(12 décembre 2018) Nicole ROBINEAU, Marie-Françoise HMEUN, Leonard SAM, Eliane ATITI et Mickael LEME ont participé à l’inauguration du chantier d’insertion à la tribu d’OUROUE, à THIO. Cette initiative de la province Sud en partenariat avec la SLN a permis à 6 stagiaires de construire une cuisine commune pour la tribu.

Pour en savoir plus

---
110 000 ha de la côte oubliée bientôt classés en parc provincial

110 000 ha de la côte oubliée bientôt classés en parc provincial

Une tournée d’information des populations du classement de la côte oubliée en parc provincial, a débuté au mois de décembre et se poursuivra jusqu’en février 2019.

Le 11 décembre dernier, Nina JULIE et Eliane ATITI ont animé une réunion à la tribu de PORT BOUQUET et à THIO MISSION. Un objectif ambitieux avec : 83 000 ha de parc terrestre et 27 000 ha de parc marin, 102 titres miniers gelés soit la moitié des titres de la zone qui sont concernés.

Pour en savoir plus

À voir aussi :

Fêtons l’Australie !

(21 février 2019) Philippe DUNOYER : « Hier soir, j’ai eu le plaisir de participer à la cé…