Accueil ACTUALITÉS Communiqué – Les propositions en matière de sécurité des Trissotins de “l’Avenir en Confiance”

Communiqué – Les propositions en matière de sécurité des Trissotins de “l’Avenir en Confiance”

(29 mars 2019) L’Avenir en confiance s’est déplacé spécialement dans une terre qui lui est d’habitude étrangère, Rivière Salée, pour présenter son plan sécurité.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on n’est pas déçu.

Examinons quelques-unes de ces propositions qui ont nécessité plusieurs mois de réflexion…par le braintrust du mouvement.

1°) Améliorer la réactivité d’intervention des forces de l’ordre, en renforçant les aides de la province Sud aux communes.

Si on comprend bien cette proposition, pour que les forces de l’ordre interviennent plus vite, la province Sud va renforcer son aide financière aux communes. Mais pour quoi faire ? Pour payer des Maserati aux policiers ou des stages de préparation chez Usain Bolt ?

Rappelons que la province Sud subventionne déjà chaque année, dans un contexte budgétaire contraint, à hauteur de 331 millions, les polices municipales de Nouméa et des communes de l’agglo.

2°) les sanctions doivent être enfin appliquées et dans des délais raisonnables pour mettre fin à toute forme d’impunité et au sentiment d’abandon par les victimes.

Pour mettre en œuvre cette proposition, il faudrait que Backes et Santa, demandent le transfert de la compétence justice à la Nouvelle-Calédonie…

En effet, la justice est une compétence régalienne, c’est à dire une compétence de l’État, et un conseiller de province ou un membre du congrès n’a strictement aucune influence sur son fonctionnement.

3°) Interdire la vente d’alcool aux personnes condamnées pour violence ou tout délit sous l’emprise de l’alcool

Proposition totalement bidon.

L’idée selon laquelle chaque commerçant pourrait avoir accès au fichier des casiers judiciaires, est risible. Seules les autorités administratives habilitées, ou la personne concernée, peuvent avoir accès aux casiers judiciaires : Le casier B1 n’est délivré qu’aux autorités judiciaires, le B2, principalement à certaines administrations, le B3 , qu’à l’intéressé lui-même.

Cette impossibilité étant rappelée, chaque calédonien devrait dès lors, se trimballer avec son casier judiciaire, à jour, dans la poche quand il voudrait acheter une bière…

4°) Créer dans les plus brefs délais un centre éducatif surveillé et d’insertion par le travail

S’il faut créer ce centre dans “les plus brefs délais”, il est nécessaire d’en parler à Christopher Gygès, spécifiquement chargé de la protection judiciaire des mineurs au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie… Quant à la création du centre éducatif, un budget de 400 millions est arrêté dans le cadre des contrats de développement passés avec l’État en 2017. On remercie l’Avenir en Confiance de s’engager à réaliser ce que Calédonie Ensemble a prévu.

6°) Réglementer la vente d’alcool en créant des espaces dédiés de type “Bottle Shop” et supprimer l’interdiction de vente les mercredis et les week-ends.

On ne voit pas par quel miracle vendre de l’alcool dans des magasins dédiés poserait moins de difficultés que de vendre de l’alcool dans les épiceries de quartiers. Quant aux Bottle shops, ils ont sans doute été inattentifs, ça existe déjà : cela s’appelle des cavistes. Quant à leur proposition de supprimer l’interdiction de la vente d’alcool, les mercredi après-midi, et les week-ends, interdictions dont les modalités sont variables selon les communes, nous y sommes radicalement opposés. Même si elles ne constituent pas un outil totalement efficace pour éviter les beuveries sur la voie publique, et même si elles ont conduit à un développement d’un marché noir, nous considérons qu’elles ont contribué à ramener de la tranquillité dans certains quartiers.

Calédonie Ensemble fera des propositions sérieuses, cohérentes et réalistes, dans les prochaines semaines pour les élections provinciales de mai 2019.

 

À voir aussi :

Conseil politique, samedi 14 décembre 2019 à l’UNC/amphi 400

Cher(e)s ami(e)s, À trois mois des élections municipales des 15 et 22 mars prochain notre …