Accueil ACTUALITÉS Provinciales 2019 : Restitution Grande consultation citoyenne à l’Université de Nouville

Provinciales 2019 : Restitution Grande consultation citoyenne à l’Université de Nouville

Ce 4 avril à l’Amphi 400, vous avez été plus de 2400 Calédoniens à participer à la consultation citoyenne que nous avons lancé : dans tous les quartiers de l’agglomération, dans les villages et les tribus, où nous sommes allés pour recueillir votre parole; via notre site internet et notre application mobile; lors des ateliers thématiques organisés à notre QG; ou encore à l’occasion des rencontres citoyennes organisées durant le mois de mars dans les 3 provinces.

Les contributions collectées jusqu’au 31 mars (plus de 2400 au total) ont été d’une richesse immense.

Ce 4 avril, nous avons rendus compte des principales propositions formulées par les Calédoniens :

Thématique n°1 : la délinquance, avec la nécessaire responsabilisation des parents des mineurs délinquants et des coutumiers, l’amélioration de la formation, de l’encadrement et de l’accompagnement des jeunes, la sécurisation des abords des collèges et lycées, le renforcement des effectifs de police et de gendarmerie ainsi que des mesures répressives.

Thématique n°2 : l’amélioration du pouvoir d’achat, avec l’augmentation des petits salaires, l’aide aux familles défavorisées, la baisse des prix et le renforcement de la concurrence.

Thématique n°3 : le logement, avec l’accession à la propriété pour les locataires, la construction de nouveaux logements, la rénovation de logements insalubres.

Thématique n°4 : Santé et social, avec le retour à l’équilibre des comptes de la CAFAT, la lutte contre l’alcool, le tabac et le sucre, et la formation de personnel de santé calédonien.

Thématique n°5 : Economie, Nickel, emploi, avec l’ouverture des marchés publics aux PME, le maintien des capitaux calédoniens dans le pays, la garantie d’emploi pour les jeunes diplômés et une meilleure valorisation de nos ressources minières.

Thématique n°6 : Enseignement et jeunesse, avec l’adaptation de l’enseignement au contexte local, le développement de la formation professionnelle et la lutte contre le décrochage scolaire et la sécurisation des établissements scolaires.

Thématique n°7 : la diversification économique, avec le développement de la promotion touristique et des activités, l’amélioration des retombées des croisières, l’augmentation de la production locale en quantité et en qualité, et le développement de l’agriculture bio.

Thématique n°8 : l’environnement, avec l’éducation et la sensibilisation, le recyclage des déchets, le développement des énergies renouvelables et la protection de l’environnement.

Thématique n°9 : le droit des femmes, avec l’égalité salariale hommes/ femmes, l’aide aux femmes seules ou aux familles monoparentales, la lutte contre les violences faites aux femmes, et le statut des femmes Kanak.

Thématique n°10 : la culture, avec l’amélioration des dispositifs d’aide et de formation existants, la nécessité de favoriser le partage et l’échange des cultures, et l’organisation d’événements pour les jeunes.

Thématique n°11 : le sport, avec la nécessité d’accéder aux infrastructures le soir et le week end, le financement aux associations, et la reconnaissance des bénévoles (10.000 en NC !!!)

Thématique n°12 : les transports, avec des transports collectifs moins chers et sécurisés, la multiplication des créneaux de dépassement sur la RT1, la baisse du cout du permis de conduire.

Nous avons aussi dévoilé une partie des propositions que nous porterons dans notre programme qui sera distribué dès la semaine prochaine. Merci à toutes et à tous pour vos contributions !

Enfin, ce soir, il nous fallait aussi rappeler l’importance du maintien du dialogue avec les indépendantistes, à l’heure où nous nous apprêtons à rentrer dans la dernière mandature de l’Accord de NOUMEA. C’est tout d’abord Gérard POADJA, puis Nicolas METZDORF, et enfin Philippe GOMES, qui nous ont rappelé ces enjeux, et les conditions dans lesquelles a eu lieu, alors que le sang coulait, la poignée de mains entre Jean Marie TJIBAOU et Jacques LAFLEUR.

C’est une très belle réunion que nous avons vécu ce soir, avec une « spéciale dédicace » à Simane, créateur du festival de hip hop en Nouvelle-Calédonie, qui été présent ce soir, avec ses amis artistes. Avec lui, c’est à notre jeunesse calédonienne pleine d’énergie, de talents et de volonté que nous avons rendu hommage ! Merci à tous.

#CalédonieEnsemble #DémocratieParticipative #GrandeConsultationCitoyenne #CoConstruireNotrePaysDeDemain #RéférendumNC

À voir aussi :

Cérémonie des vœux au Sénat

(12 décembre 2019) Gérard Poadja :”J’étais très heureux hier soir, avec le député Ph…