Accueil ACTUALITÉS La liste Calédonie Ensemble : Des talents calédoniens, à l’image de notre diversité, engagés pour leur pays

La liste Calédonie Ensemble : Des talents calédoniens, à l’image de notre diversité, engagés pour leur pays

(17 avril 2019) A chaque changement de mandature, Calédonie Ensemble renouvelle de manière conséquente ses élus en faisant appel à de nouveaux talents et à de nouvelles compétences. Pour la prochaine mandature, on ne dérogera pas à ce principe puisque sur notre liste, de manière générale, et particulièrement en ce qui concerne les places éligibles (les 21 premières), la moitié des candidats présentés sont de nouveaux venus.

Aucun des élus de la mandature qui s’achève n’a démérité. Tous se sont totalement investis, et dans leur mandat, et dans l’action politique de Calédonie Ensemble sur le terrain, actions qu’ils vont poursuivre sous une autre forme à nos côtés. Nous tenons à rendre un hommage appuyé à Sutita Sio-Lagadec, Nicole Robineau, Monique Jandot, Eliane Atiti, Léonard Sam, Dominique Molé, Jean-Baptiste Marchand et bien sûr Philippe Germain, qui ont tous accompli un travail formidable mais qui ont décidé ou accepté de se mettre en retrait pour permettre l’émergence de nouveaux talents.

Ces nouveaux talents incarnent à la fois notre volonté de rajeunir l’équipe de Calédonie Ensemble et notre volonté permanente de représenter la Nouvelle-Calédonie dans toute sa diversité générationnelle, ethnique, sociale et géographique.

Ces nouveaux talents incarnent également notre volonté d’ouverture et de dialogue, plus que jamais nécessaire à l’orée de la dernière mandature de l’accord de Nouméa où il nous faudra trouver les consensus nécessaires pour parvenir à une solution institutionnelle définitive, dans la France et dans la paix.

Cette volonté permanente de renouvellement et d’expression de la diversité de notre pays, s’exprime notamment au travers des candidatures de Annie Qaeze, Emmanuelle Khac, Magali Manuohalalo, Manina Tehei, Pierre Fairbank, Isaïa Pagatele, Jérémy Atiti et Joseph Caihé. Ils représentent à la fois :

La jeunesse, puisque trois d’entre eux sont des trentenaires.
La compétence qu’ils ont déjà démontrée dans leur parcours professionnel d’ingénieur, d’avocat, de cadre supérieur, de chef d’entreprise ou de journaliste.
La valeur de l’exemple aussi au travers de la réussite sportive de Pierre ou Manina, de la carrière emblématique de Joseph ou du parcours atypique de Magali.
Cette liste témoigne aussi de notre volonté permanente d’ouverture politique. Deux candidats l’illustrent :
Jean Kays, chargé de mission auprès du conseil d’aire Xaracûû, sénateur coutumier de 2010 à 2015 et président du sénat de 2014 à 2015.
Eugène Ukeiwë, fils du sénateur Dick Ukeiwë, conseiller à la province Sud où il préside la commission de l’environnement.

Tous ces nouveaux candidats partagent notre engagement en faveur du dialogue politique, seul moyen de négocier une sortie apaisée de l’accord de Nouméa, et notre volonté de réformes pour une plus grande justice sociale, ainsi qu’un développement durable, seuls moyens de permettre à chaque Calédonien de trouver sa place dans une société préservée.

Naturellement, notre liste est également composée de candidats expérimentés, aguerris à la gestion des institutions.

Des élus de longue date comme Hélène Iékawé (élue depuis 2004, membre du gouvernement chargée de l’enseignement), Corinne Voisin (élue depuis 2004, maire de La Foa depuis 2008), Monique Millet (élue depuis 2004, présidente de la commission de l’enseignement de la province Sud), Philippe Michel (Président de la province Sud), Philippe Dunoyer (Député) et Philippe Gomès (Député).

D’autres, ayant fait partie du renouvellement que nous avions entrepris en 2014, parmi lesquels les deux benjamins actuels du congrès, Nicolas Metzdorf (Porte-parole du gouvernement, chargé de l’agriculture et du budget) et Nina Julié (Présidente de la commission énergie et environnement du congrès), mais aussi Gyslène Dambreville (conseillère de la province Sud, 1ère adjointe au maire de Bourail), Marie-Françoise Hmeun (présidente de la Mission d’insertion des jeunes) ou encore Martine Lagneau (vice-présidente de la province Sud).

 

 

 

À voir aussi :

La discussion au sénat du projet de loi « Energie et Climat » s’est achevée la nuit dernière au Sénat

Gérard POADJA : “En matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, l’Etat…