Accueil ACTUALITÉS Nicolas, Annie, Emmanuelle, Nina, Manina, Jérémy, Florence… et les autres

Nicolas, Annie, Emmanuelle, Nina, Manina, Jérémy, Florence… et les autres

(23 avril 2019) Une liste est une alchimie… compliquée !

Il y a les anciens et les modernes, les quartiers, les villages et les tribus, les origines, les générations…et la parité à prendre en compte !

Je tire cette liste. Mais Philippe Dunoyer ou Philippe Michel auraient pu également le faire. Ce qui compte à Calédonie Ensemble, ce n’est pas ça. Ce qui compte c’est l’équipe. Avec ce qu’il faut d’expérience, de renouvellement, de rajeunissement, de compétences et d’énergie pour donner corps demain au beau projet que nous portons pour le pays.

La jeunesse aux avant-postes

Nicolas Metzdorf et Annie Qaeze sont 2ième et 3ième. Ce n’est pas par hasard. Ils incarnent la relève. Au travers d’eux, ce sont tous les nouveaux talents calédoniens de notre temps que nous souhaitons mettre en lumière. Avec de nombreux autres trentenaires qui témoignent de cette nouvelle génération qui prend en main les rênes du pays. Avec Nicolas et Annie, c’est aussi Emmanuelle, Nina, Nicolas, Jérémy, Manina, Florence, Mondy, Charlène, Lou, Vaité, Lyvia, Heidi et beaucoup d’autres encore qui s’engagent résolument pour construire notre avenir.

Des personnalités calédoniennes à nos côtés

D’autres sont venus apporter la richesse de leurs parcours à notre équipe :

Pierre Fairbank qui a bien voulu délaisser les pistes des stades pour les travées du Congrès ;

Jean Kays, ancien président du Sénat, qui consent à se retirer quelques temps de son Aventin coutumier pour descendre dans l’arène politique ou l’air est plus vif ;

Magali Manuohalalo qui a accepté de déserter quelques temps les prétoires pour mettre ses pas dans les traces de son père ;

Eugène Ukeiwé qui a décidé de ne plus associer le nom d’une famille qui a marqué l’histoire du pays à un agrégat politique bien loin de la « collectivité pluriraciale au dosage harmonieux » célébrée par Jacques Lafleur lors de la constitution du RPC en 1977 ;

Joseph Caihé qui ne s’était jamais jusqu’à lors engagé politiquement mais qui a décidé de franchir le Rubicon à l’aube d’une mandature déterminante ;

Isaïa Pagatele, le conseiller coutumier d’Alo, qui apporte la richesse culturelle de sa communauté à notre équipe.

La brousse à l’honneur

Que serait notre pays sans la brousse ? Un salut particulier à celles et ceux qui l’incarnent : les responsables municipaux, avec Corine Voisin, maire de La Foa, Gyslène Dambreville, première adjointe au maire de Bourail, Joe Peyronnet, maire de Moindou, Alexandre Némebreux, maire de Sarraméa, Régis Roustan, maire de Farino, Thierry Song, ancien maire de Thio, ou encore des figures comme Ghislain Santacroce, président de l’OCEF, ou Raymond Guépy, président de la fondation des pionniers.

Et des élus aguerris

Comment ne pas conclure en saluant celles et ceux qui continuent leur route avec Calédonie Ensemble en apportant leur expérience institutionnelle, particulièrement Philippe Dunoyer, Philippe Michel, Martine Lagneau, Hélène Iekawé, Monique Millet et Marie-Françoise Hmeun.

Une équipe rajeunie et renouvelée au service d’un projet pour un pays plus sûr, plus juste, plus durable, plus développé et plus citoyen.

À voir aussi :

La peine de réparation citoyenne pour les parents que nous avions proposée reprise dans le rapport de la commission d’enquête sur les forces de sécurité

(11 juillet 2019) La commission d’enquête sur la situation, les missions et les moyens des…