Accueil ACTUALITÉS Lors de ce meeting, Philippe GOMES est revenu à l’essentiel, au travers de son histoire et à celle du pays

Lors de ce meeting, Philippe GOMES est revenu à l’essentiel, au travers de son histoire et à celle du pays

La vie m’a appris que la valeur de chaque être humain peut s’affirmer sur des chemins différents. Elle m’a aussi appris que l’on a la légitimé que l’on décide de se donner. Quel que soit ton lieu de naissance, tes origines, ton parcours : le monde t’appartiens si tu en as le désir, la volonté, si tu travailles et mets en œuvre toutes tes capacités à mener les hommes et le changement.

Les politiques publiques que l’on veut mettre en place, à Calédonie Ensemble, elles s’inspirent de ces leçons. C’est ça le rétablissement de l’égalité des chances, le développement de la concurrence et l’épanouissement de l’esprit d’entreprise que nous portons…

Mais les politiques que nous mettons en place, elles sont aussi issues de la poignée de mains entre Jacques LAFLEUR et Jean Marie TJIBAOU.

Jacques LAFLEUR, c’est la promesse républicaine : « liberté, égalité, fraternité ». C’est la liberté de conscience, d’opinion, la démocratie, le pluralisme, le vote, … Cette promesse républicaine est ancrée dans la terre de Nouvelle-Calédonie et l’irrigue. Chaque Calédonien, quel que soit sa sensibilité politique, intègre aujourd’hui cette promesse.

Jean Marie TJIBAOU, c’est la promesse Kanak et océanienne issue d’une civilisation millénaire. C’est celle du respect et de l’humilité, du consensus, pour que le groupe reste harmonieux. Elle fait partie de notre vie.

Après les Accords et 165 ans d’histoire, ces deux promesses sont mêlées. Nier l’une ou l’autre, c’est nier la part d’âme du pays. Ces deux promesses sont devenues une promesse calédonienne. C’est le pays rassemblé. Ni le FLNKS, kanako-kanak, ni l’autre mouvement non indépendantiste, représentant les européens de la ville, ne peuvent l’incarner. 

Aujourd’hui, Calédonie Ensemble est l’héritier des grands mouvements qui ont construit le pays. Notre responsabilité est immense à l’heure de la sortie de l’Accord de NOUMEA.

La jeune génération calédonienne : une fierté !
Calédonie Ensemble, c’est sur les six premiers de notre liste, 3 Calédoniens talentueux qui ont 30 ans. On a voulu passer des relais. C’est toute une génération nouvelle qui nous rejoint, avec Nicolas, Annie, Emmanuelle, Nina, Jeremy, Manina, Florence, qui demain exercera les responsabilités. La plus grande joie pour moi, c’est d’arriver à transmettre. Si on ne prépare pas de nouvelles équipes, le mouvement s’étiole. Nous avons des jeunes. Le 12 mai, que la victoire soit au rendez-vous !

À voir aussi :

La discussion au sénat du projet de loi « Energie et Climat » s’est achevée la nuit dernière au Sénat

Gérard POADJA : “En matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, l’Etat…