Accueil ACTUALITÉS Fin de la défiscalisation : Une annonce inquiétante et anxiogène !

Fin de la défiscalisation : Une annonce inquiétante et anxiogène !

Philippe DUNOYER : “Roch WAMYTAN vient de se prononcer en faveur d’un arrêt de la défiscalisation nationale, un mécanisme qui entraîne selon lui « des dérives assez graves et inflationnistes », citant au passage deux affaires qui ont défrayé la chronique à Wallis-et-Futuna. Et il propose de lui substituer des subventions directes de l’Etat.

Je suis en total désaccord avec cette fausse bonne idée qui risquerait de supprimer une source de financement nécessaire au développement économique du territoire, à la création d’emplois et au soutien du secteur du BTP.

Hôtellerie touristique (Méridien, Sheraton, futur hôtel Wadra Bay…), mines et métallurgie (usine du nord, projet Lucy dans le Sud, SLN), logements (SIC, FSH), desserte aérienne (Aircalin, Aircalin), aménagement du territoire, industrie de transformation… Autant de secteurs et d’acteurs qui ont pu se développer et réaliser des projets structurants grâce au mécanisme de la défiscalisation.

Un dispositif très encadré et suivi par les services fiscaux localement et à Paris, afin de lutter contre toute dérive où tout risque de détournement.
S’il faut encore renforcer le contrôle, augmenter l’avantage pour le projet ou durcir les conditions d’accès à la défiscalisation, j’y suis favorable.
Mais un arrêt pur et simple de la défiscalisation (contre lequel je me suis battu à l’assemblée nationale parce que dans le collimateur de Bercy depuis longtemps) priverait la Nouvelle-Calédonie d’un levier essentiel de son développement, sans la moindre perspective sérieuse et garantie de lui substituer un autre dispositif équivalent.
« Un bon tien vaut mieux que deux tu l’auras » dit la sagesse populaire.

En faisant peser un doute sur la stabilité de ce dispositif, cette déclaration va certainement aggraver l’incertitude des acteurs économiques, déjà aggravée par l’organisation des deux prochains référendums.

Inquiétant et anxiogène !”

À voir aussi :

Cérémonie des vœux au Sénat

(12 décembre 2019) Gérard Poadja :”J’étais très heureux hier soir, avec le député Ph…