Accueil ACTUALITÉS La collégialité piétinée par la Coalition Avenir en confiance/Eveil océanien/Union calédonienne

La collégialité piétinée par la Coalition Avenir en confiance/Eveil océanien/Union calédonienne

(4 août 2019) La collégialité, que Thierry SANTA s’est pourtant engagé à faire respecter en toutes circonstances, avait subi un premier accroc lorsqu’il avait participé, en sa qualité de président du gouvernement, à la conférence de presse organisée à la province Sud par Sonia BACKÈS au sujet de la SLN.

La collégialité a été piétinée, hier matin, en réunion de gouvernement, par la Coalition Avenir en confiance/Eveil océanien/Union calédonienne qui a fait élire Gilbert TYUIENON à la vice-présidence du gouvernement.

En effet, à la suite d’un petit bricolage de dernière minute dont cette coalition a le secret, Philippe GERMAIN a été « sorti » du conseil d’administration du Port autonome de Nouvelle-Calédonie (PANC), alors que cette désignation en qualité d’administrateur avait été actée au terme de la concertation engagée entre tous les membres du gouvernement.

Le projet d’arrêté inscrit à l’ordre du jour de la réunion du gouvernement de ce matin l’atteste, puisqu’il prévoyait bien cette désignation, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par un
autre arrêté en cours de séance.

Il faut souligner qu’avec l’éviction de Philippe GERMAIN du PANC, la Coalition Avenir en confiance-Eveil océanien / Union calédonienne truste tous les postes dans les établissements publics relevant du secteur de Gilbert TYUIENON.

Gilbert TYUIENON aura donc les mains libres pour gérer l’Agence pour la desserte aérienne de la Nouvelle-Calédonie (ADANC), AIRCAL et le PANC… Espérons que sa gestion sera plus performante que celle du SMTI !

À voir aussi :

Amélioration des mesures de protection des victimes de violences conjugales

(10 octobre 2019) Philippe Dunoyer : “En dépit de la tenue du comité des signataires…