Accueil ACTUALITÉS Une déclaration de politique générale désespérément vide et creuse

Une déclaration de politique générale désespérément vide et creuse

(22 août 2019) Trois mois après la mise en place des institutions, à défaut de mesures fortes et d’actions concrètes prises par le gouvernement, les Calédoniens pouvaient légitimement espérer une déclaration de politique générale (DPG) claire, ambitieuse et structurée autour d’un calendrier précis et de propositions abouties.

Or, la DPG de Thierry Santa est désespérément vide et creuse.

C’est une collection de poncifs et de généralités décousues qui ne tracent aucune perspective sur les sujets qui préoccupent les Calédoniens : Pas un mot sur la lutte contre la vie chère, aucune annonce concrète sur le sauvetage du RUAMM, rien de nouveau sur la lutte contre l’insécurité, aucune ambition en matière de justice sociale, etc… si ce n’est l’annonce d’une collection de séminaires – symposiums – tables rondes et autres états généraux pour réfléchir à ces sujets…

Plus fort encore, cette DPG ne comporte aucune concrétisation du choc de confiance et de la réduction de la pression fiscale promis et attendus.

Pas un mot non plus – et c’est une première – sur la question pourtant essentielle de l’avenir institutionnel et des prochains référendums en dépit des engagements pris par l’avenir en confiance sur le dégel du corps électoral et la modification de la clé de répartition.

Dans ces conditions, personne ne s’étonnera de l’abandon total des promesses de campagne de l’avenir en confiance : plus de billets d’avion à 50 000F pour tous, disparue l’augmentation du salaire minimum, oubliée l’augmentation des retraites sur 5 ans, envolée la baisse des charges sociales, terminée la défiscalisation des heures supplémentaires, finie la baisse des tarifs de téléphone et d’internet, etc…

Pour paraphraser Pierre Bretegnier de l’avenir en confiance qui déclarait récemment attendre un « discours choc de Thierry Santa dans un mol espoir », on ne peut que constater que la DPG du président du gouvernement n’est pas à la hauteur des attentes des Calédoniens.

 

À voir aussi :

Rencontre d’agriculteurs en Mayenne

Aujourd’hui j’ai passé une très belle journée en Mayenne, à l’invitation…