Accueil ACTUALITÉS La Délégation aux outre-mer a auditionné ce matin des représentants de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)

La Délégation aux outre-mer a auditionné ce matin des représentants de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)

(19 septembre 2019) Philippe Dunoyer : “La Délégation aux outre-mer a auditionné ce matin des représentants de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), Guy Fabre, Directeur de l’action régionale outre-mer et Véronique Reix, chargée de mission au sein de la Direction extérieure des territoires, sur leur stratégie outre-mer.

L’ADEME a pour ambition de territorialiser ses interventions afin d’appréhender au mieux les enjeux spécifiques de l’écosystème ultramarin. Elle a pour fil rouge de faire de la transition énergétique et écologique le levier pour l’innovation et le développement durable des outre-mer face au changement climatique.

J’ai souhaité interroger les représentants de l’ADEME sur leur capacité à dépasser les obstacles organiques et juridiques qui caractérisent les territoires d’outre-mer, aux statuts très différents. Par exemple, le futur plan logement outre-mer auquel l’ADEME a participé ne porte pas sur la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna ou la Polynésie Française compte tenu de nos compétences propres. Pourtant, nous devrions pouvoir bénéficier de l’expertise de l’ADEME en Nouvelle-Calédonie, par exemple dans notre réflexion sur l’adaptation des normes de construction à l’environnement climatique ou sur le dossier de la transition énergétique des bâtiments.

Une de mes questions portait également sur la dimension économique et internationale de l’aide de l’ADEME. Un accompagnement qui nous permettrait de faire rayonner l’expertise qui se développe dans nos territoires en matière de transition énergétique, d’énergies renouvelables ou de protection de l’environnement dans les pays ou territoires situés dans nos bassins régionaux. Une aide également très utile dans la recherche de financements internationaux dédiés à ces sujets, dans des appels à projets auxquels les collectivités ou les entreprises peuvent répondre.

À voir aussi :

Inscription d’office des calédoniens natifs de droit commun : Calédonie Ensemble condamne le double langage de Sonia Backès

(17 octobre 2019) Lors du dernier comité des signataires, l’Etat a refusé, à la demande de…