Accueil ACTUALITÉS Restitution devant Marlène SCHIAPPA des propositions issues des 11 groupes de travail constitués dans le cadre du Grenelle des violences conjugales

Restitution devant Marlène SCHIAPPA des propositions issues des 11 groupes de travail constitués dans le cadre du Grenelle des violences conjugales

(30 octobre 2019) Philippe Dunoyer : “Parmi les nombreuses mesures figurent par exemple :
– la création d’un protocole homogène d’accueil des personnes qui portent plainte dans les commissariats et les gendarmeries,
– la possibilité pour les soignants de dénoncer les faits de violences conjugales en cas de risques de récidive,
– la suspension et l’aménagement de l’exercice de l’autorité parentale du conjoint violent,
– l’élaboration d’une procédure d’éviction du conjoint violent,
– la création de référents à l’égalité dans les établissements scolaires du 1er degré,
– la facilitation du dépôt de plainte dans les hôpitaux,
– l’alignement du statut d’enfant témoin sur celui d’enfant victime (en rappelant que 143 000 enfants vivent actuellement dans des foyers violents),
– développer la prise en charge psychologique des victimes…

Certaines de ces mesures ont vocation à être proposées avant la clôture du Grenelle le 25 novembre prochain par le premier Ministre et font écho à des orientations que nous défendons au sein de la délégation aux droits des femmes.

D’ici là, madame la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes hommes a également annoncé la tenue du 6 au 8 novembre, à la Réunion, d’un Grenelle des violences outre-mer qui s’impose pour mettre à disposition de nos territoires les mêmes outils que dans l’hexagone (numéro d’urgence, téléphone grave danger, bracelets anti rapprochement…).

À voir aussi :

Commission des affaires étrangères et des armées ce matin pour l’examen d’une partie du PLF

(14 novembre 2019) Gérard Poadja : “Et séance de QAG cet après midi.” …